Qui sommes-nous ?

ÉQUIPE ACTUELLE 

Sophie DUHEM (Maître de conférences en Histoire de l’art moderne, Framespa, UT2J)

Directrice du projet BAnDITI

Photo Sophie site internet

Maître de conférences en Histoire de l’art moderne à l’Université Toulouse Jean-Jaurès, mes recherches portent sur l’activité des artisans en milieu rural. Je me suis d’abord intéressée aux sculpteurs Bretons dans le contexte du Doctorat, en examinant leur mobilité, leur culture artistique et leur savoir-faire ; puis partant de là, j’ai été amenée à examiner les relations qu’ils entretenaient avec les élites du milieu rural, notamment avec les prêtres et les fabriques. Des terres de Bretagne au Languedoc, ce travail sur les artisans de villages s’est déporté sur les peintres « barbouilleurs d’églises », particulièrement actifs en France méridionale dans la première moitié du XIXe siècle. Jacques Bosia (1788-1842) fut l’un d’eux : la monumentalité de son art et la richesse de son répertoire méritent d’être connues, tout comme le vaste réseau constitué par ces peintres badigeonneurs dont les œuvres attendent d’être étudiées et protégées. Ainsi est né le projet BAnDITI consacré aux BADigeonneurs ITaliens Itinérants, entre Haut-Languedoc et Gascogne – XVIIIe-XIXe siècles.

  • Les Sablières sculptées en Bretagne. Images, ouvriers du bois et culture paroissiale au temps de la prospérité Bretonne (XVe-XVIIe siècles), PUR, Rennes, 1997.
  • L’art au village, La production artistique des paroisses rurales (XVIe-XVIIIe siècles), S. Duhem (dir.), PUR, Rennes, 2009.
  • Impudeurs et effronteries dans l’art Breton, XVe-XVIIIe siècles. Photographies H. Ronné, Ed. Télégramme, Brest, 2012.
  • Pasteurs des âmes, Pasteurs des arts. Les prêtres et la production artistique dans les provinces françaises (XVIe-XXe s.), S. Duhem et M. Salvan-Guillotin (éds.), Ed. Méridiennes, Toulouse, 2013.
  • L’art de Jacques Bosia (1788-1842), « Barbouilleur » Italien dans le Midi. Photographie : J.-F. Peyré, PUM, Toulouse, mai 2016.

Pascal JULIEN (Professeur d’Histoire de l’art moderne, Framespa, UT2J)

Collaborateur scientifique du projet BAnDITI


Clémentine SOUCHAUD (Chargée de recherches, Médiathèque de l’Architecture et du Patrimoine, Paris / Framespa, LabEx SMS, UT2J)

3b83384

Après avoir soutenu un Master 2 en Archéologie préhistorique en 2012, j’ai été responsable d’une librairie-bouquinerie pendant plus de deux ans. C’est grâce à cette expérience du livre ancien que j’ai fait un second Master 2, en Histoire de l’art moderne dont le sujet portait sur le livre à Toulouse du XVIe au XVIIIe siècle et que j’ai soutenu en 2015.

Mes travaux ont porté sur plusieurs sujets de recherche, allant du Paléolithique Supérieur à l’Histoire du livre sous l’Ancien Régime en passant par les momies de l’Oasis de Kharga en Égypte. Passionnée par l’Histoire et l’Histoire de l’art, mon travail au sein de ce programme de recherche porte sur la valorisation numérique et auprès des communes du projet BAnDITI. Mon rôle est de développer le site internet et les réseaux sociaux (Facebook et Twitter) mais aussi de créer des éléments de valorisation tels que des circuits de visites, des flyers et bien d’autres éléments qui permettront de faire connaître ce projet.

 


COLLABORATEURS

Nov. 2015-nov.2016 : Julien PASCHETTA (Chargé de recherches, LabEx SMS, Framespa)

IMAG1113[1]

Titulaire d’un Master d’Histoire de l’Art et Patrimoine (période moderne) depuis 2013 consacré aux peintres toulousains du XVIIe siècle, j’ai travaillé comme chargé de cours en informatique à l’UT2J auprès d’étudiants inscrits en Licence, mais aussi comme animateur culturel au Musée des Augustins et occasionnellement pour les Journées européennes du Patrimoine durant mes études. J’ai été recruté par Sophie Duhem comme chargé de recherches dans le cadre du programme Banditi en novembre 2015. Mon travail consiste à documenter l’arrivée et le travail des artistes italiens inclus dans le cadre géographique et chronologique de ce programme. En dehors de ce parcours professionnel, je suis passionné par l’art, l’histoire, la lecture, l’écriture et le cinéma.