BAnDITI

Le projet BAnDITI étudie la place des artisans italiens itinérants en France méridionale, aux XVIIIe et XIXe siècles. Les provinces de Languedoc et de Gascogne ont gardé le souvenir de l’activité d’italiens que la littérature a désignés péjorativement par l’expression « barbouilleurs d’églises ». Cette enquête a pour objectif d’analyser le milieu des migrants, de documenter leur arrivée en France, leur intégration professionnelle dans les paroisses rurales, les réseaux qu’ils ont constitués. Cette opération scientifique vise également l’identification des artistes (répertoire), le recensement des textes qui les documentent, l’inventaire, l’étude et la valorisation des peintures murales qu’ils ont conçues.


Vous aimerez aussi...

1 réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.