Qui sommes-nous ?

CHERCHEURS ET JEUNES CHERCHEURS

 

2015-2022 – Sophie DUHEM (Maître de conférences en Histoire de l’art moderne, Framespa, UT2J)

Directrice du projet BAnDITI

Photo Sophie site internet

Maître de conférences en Histoire de l’art moderne à l’Université Toulouse Jean-Jaurès, mes recherches portent sur l’activité des artisans en milieu rural. Je me suis d’abord intéressée aux sculpteurs Bretons dans le contexte du Doctorat, en examinant leur mobilité, leur culture artistique et leur savoir-faire ; puis partant de là, j’ai été amenée à examiner les relations qu’ils entretenaient avec les élites du milieu rural, notamment avec les prêtres et les fabriques. Des terres de Bretagne au Languedoc, ce travail sur les artisans de villages s’est déporté sur les peintres « barbouilleurs d’églises », particulièrement actifs en France méridionale dans la première moitié du XIXe siècle. Jacques Bosia (1788-1842) fut l’un d’eux : la monumentalité de son art et la richesse de son répertoire méritent d’être connues, tout comme le vaste réseau constitué par ces peintres badigeonneurs dont les œuvres attendent d’être étudiées et protégées. Ainsi est né le projet BAnDITI consacré aux BADigeonneurs ITaliens Itinérants, entre Haut-Languedoc et Gascogne – XVIIIe-XIXe siècles.

  • Les Sablières sculptées en Bretagne. Images, ouvriers du bois et culture paroissiale au temps de la prospérité Bretonne (XVe-XVIIe siècles), PUR, Rennes, 1997.
  • L’art au village, La production artistique des paroisses rurales (XVIe-XVIIIe siècles), S. Duhem (dir.), PUR, Rennes, 2009.
  • Impudeurs et effronteries dans l’art Breton, XVe-XVIIIe siècles. Photographies H. Ronné, Ed. Télégramme, Brest, 2012.
  • Pasteurs des âmes, Pasteurs des arts. Les prêtres et la production artistique dans les provinces françaises (XVIe-XXe s.), S. Duhem et M. Salvan-Guillotin (éds.), Ed. Méridiennes, Toulouse, 2013.
  • L’art de Jacques Bosia (1788-1842), « Barbouilleur » Italien dans le Midi. Photographie : J.-F. Peyré, PUM, Toulouse, mai 2016.

 

2018-2022Gérard DALTO (Master Recherche – Mention Histoire de l’art moderne, UT2J)

D’un naturel curieux et passionné, je ne pouvais être qu’emballé par le Projet BAnDITI. Il constitue le trait d’union entre les différents cursus que j’ai suivis à l’université, entre Histoire de l’art, Histoire et Anthropologie.  Après une licence d’Histoire de l’art, j’ai entrepris un stage Banditi qui m’a permis de mieux connaître les peintres. L’inscription en Master recherche d’Histoire de l’art (HAMC) m’a donné l’occasion de  me consacrer pleinement au dépouillement des archives et à la  paléographie, d’exercer mon œil d’historien de l’art et de pratiquer l’enquête de terrain anthropologique tout en réalisant des photographies. Mes recherches portent précisément sur l’analyse des réseaux personnels des Pedoya, renseignés par les sources manuscrites qui sont nombreuses.

 

2019-2022 – Mariana BURASOVITCH (Master recherche – Mention Histoire de l’art moderne, UT2J)

Après avoir obtenu une licence mention Histoire de l’art en 2019 à l’Université Toulouse Jean Jaurès, j’ai intégré le Master Histoire de l’Art Moderne et Contemporain (Master HAMC) sous la co-direction de Mesdames Sophie Duhem et Virginie Czerniak. Mes recherches portent  sur la pratique de la peinture murale en Midi Toulousain au XIXe siècle : j’étudie les gestes et les techniques déployés par les peintres italiens. En effet, les peintures murales monumentales qu’ils ont laissées derrière eux, rehaussant les voûtes et les murs des églises de campagne en Occitanie, témoignent de savoirs et savoir-faire artistiques particuliers. Je tient compte également des enjeux économiques et politiques que recouvrent leurs différentes activités.

 

2016-2018 – Clémentine SOUCHAUD (Chargée de recherches, Médiathèque de l’Architecture et du Patrimoine, Paris / Framespa, LabEx SMS, UT2J)

3b83384

Après avoir soutenu un Master 2 en Archéologie préhistorique en 2012, j’ai été responsable d’une librairie-bouquinerie pendant plus de deux ans. C’est grâce à cette expérience du livre ancien que j’ai fait un second Master 2, en Histoire de l’art moderne dont le sujet portait sur le livre à Toulouse du XVIe au XVIIIe siècle et que j’ai soutenu en 2015.

Mes travaux ont porté sur plusieurs sujets de recherche, allant du Paléolithique Supérieur à l’Histoire du livre sous l’Ancien Régime en passant par les momies de l’Oasis de Kharga en Égypte. Passionnée par l’Histoire et l’Histoire de l’art, mon travail au sein de ce programme de recherche porte sur la valorisation numérique et auprès des communes du projet BAnDITI. Mon rôle est de développer le site internet et les réseaux sociaux (Facebook et Twitter) mais aussi de créer des éléments de valorisation tels que des circuits de visites, des flyers et bien d’autres éléments qui permettront de faire connaître ce projet.

 

IMAG1113[1]2015-2016 – Julien PASCHETTA (stage de nov.2015-nov.2016) : Chargé de recherches, LabEx SMS, Framespa.

Julien a été stagiaire et chargé de recherches Banditi. Il a participé au travail d’inventaire sur le terrain et est allé à la rencontre de Josette Chemery, descendante des Pedoya, à Montseron (Ariège).

 

 


ETUDIANTS STAGIAIRES

 

2021-2022 – Tess RIVIÈRE (stage de Janvier 2022 à Mai 2022) : Licence 3 d’Histoire de l’art (UT2J) Travail de valorisation scientifique (Fondation du compte Instagram BAnDITI) et travail d’assistance sur le terrain (Saint Exupère de Toulouse & chapelle de Saint Girons).

“À travers la Licence histoire de l’art j’ai souhaité mieux appréhender, observer, analyser et contextualiser des travaux artistiques par l’apprentissage de nouvelles connaissances. Cette formation me permet de combiner mes pratiques personnelles (visite de musées, patrimoine historique et expositions) et mes aspirations professionnelles. Toutes les notions que j’ai acquises durant mon cursus mais aussi les voyages et les rencontres nourrissent mes réflexions. Passionnée par les travaux d’écriture et d’analyse, je désire enrichir ma culture personnelle pour la diffuser auprès d’un large public.”

 

2021-2022 – Steven VILPOUX (stage de Janvier 2022 à Mai 2022) : Licence 3 d’Histoire de l’art (UT2J) Travail de valorisation scientifique (Tenue du site banditi.hypotheses.org) et travail d’assistance sur le terrain (Saint Exupère de Toulouse & chapelle de Saint Girons).

“Je suis intéressé par l’Histoire et l’Histoire des arts depuis l’enfance. L’Histoire a été ma première voie avant de me rendre compte de l’importance de la relation des œuvres avec leur époque et les sociétés. L’Histoire de l’art est alors venue à moi. Je suis particulièrement passionné par l’art religieux et plus particulièrement médiéval qui devrait être tout le sujet de mon futur Master. C’est pourquoi le stage BAnDITI est enrichissant, offrant une première formation à la recherche, à l’étude du bâti et du décor religieux.”

 

2018-2019 – Sara ROMERO ORTS (stage de novembre 2018 à janvier 2019) : Licence 3 d’Histoire de l’art (UT2J). Collecte bibliographique sur la cathédrale de Castres, dépouillement d’une revue savante, repérage des chercheurs italiens, espagnols et anglo-saxons qui travaillent sur les peintres italiens.

“Je suis passionnée par l’art roman depuis l’âge de 17 ans, j’ai décidé de partir de mon village d’origine en Espagne et de m’installer à Toulouse, ville qui m’a accueilli et que j’adore!! Après avoir été en double licence Histoire de l’art et Lettres Classiques pendant mes deux premières années, je prépare  actuellement une L3 d’Histoire de l’art; même si les langues (classiques et modernes) restent ma passion . Le fait de voyager et de connaître de nouvelles cultures, des formes de vie et donc des formes d’art est très important pour moi ! Ainsi, j’ai voyagé partout en Europe (Italie, Portugal, Allemagne, Pologne…) mais surtout en Grèce, où j’ai pu bénéficier de la bourse THYESPA pendant l’été 2018 et ainsi apprendre la langue et découvrir la culture et le pays hellène. Quant à mes ambitions… je veux continuer à apprendre et à me former dans l’art, la photographie et bien sûr l’histoire. J’envisage de faire un master recherche soit en histoire de l’art médiéval, soit en histoire de l’art moderne et contemporain : le temps décidera bien. Maintenant je profite de mon cette année et des opportunités qui me sont offertes!”

 

2018-2019 – Lisa WILLMOTT (stage de novembre 2018 à janvier 2019) : Licence 3 d’Histoire de l’art (UT2J)

” Les voyages comptent beaucoup pour moi et le Japon est un pays qui m’attire tout particulièrement. La culture japonaise me fascine et imprègne mon quotidien. Je suis de nature curieuse et le Japon n’est pas le seul pays qui m’intrigue, puisqu’il y a la Corée du Sud également, mais aussi quasiment toute l’Europe. Ainsi j’aimerais vraiment maîtriser plusieurs langues dans le futur (autre que l’anglais). L’histoire de l’art est un domaine dans lequel je m’épanouis depuis trois ans, car nous pouvons étudier plusieurs époques et aires géographiques et je pense que cela m’aide à saisir plus facilement la culture des différents pays qui m’intéressent. Je souhaiterais poursuivre mes études dans cette branche tout en ayant un regard sur les productions d’une population étrangère.”

 

2018-2019 – Isaure BOUSSEYROUX (stage de novembre 2018 à février 2019) : Licence 3 d’Histoire de l’art (UT2J) dépouillement de la revue savante, revue de Comminges. Stage d’inventaire sur le terrain et de collecte de données bibliographiques. Les églises étudiées sont d’Alan, Pompertuzat et de Seysses.

“Je projette l’an prochain de faire un travail de master sur le théâtre dans le monde romain et phénicien.”

 

2018-2019 – Emeric VILLEMONTE DE LA CLERGERIE (stage en juillet 2018) : Licence 2 d’Histoire de l’art (UT2J). Stage d’inventaire sur le terrain et de collecte des données bibliographique et archivistique. Les églises étudiées sont l’église paroissiale de Saint-Félix de Lauragais et l’église Saint-Germier de Fourquevaux.

 

 

2018-2019 – Benjamin VILLATTE (stage en juillet 2018) : Licence 2 d’Histoire de l’art (UT2J). Stage d’inventaire sur le terrain et de collecte des données bibliographique et archivistique. Les églises étudiées sont l’église Saint-Vergondin de Penne et l’église Saint-Corneille de Puycelsi.

 

 

 

 2017-2018 – Lisa BOMBAIL (stage de sept. à nov. 2017) : Master 2 d’Histoire de l’art moderne sous la direction de Sophie Duhem et Nicolas Meynen. Stage d’enquête bibliographique et archivistique.

 

 

 

2017-2018 – Éléonore RIVIERE (stage de sept. à nov. 2017) : Master 1 d’Histoire de l’art moderne (2016-2017, UT2J) sous la direction de Sophie Duhem. Stage de recherche bibliographique et saisie de références sur Zotero.

2016-2017 – Julien PASCHETTA (stage de nov.2015-nov.2016) Chargé de recherches, LabEx SMS, Framespa.

 

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search